Sélection – Festival des cultures Urbaines

Courts Métrages

 

Découvrez le programme de l’édition 7 pour le FESTIVAL DES CULTURES URBAINES

7 courts métrages ce 17 mai 2014, une belle rencontre entre productions et autoproductions.

Boulevard du break de Charles Compagnie, Bénédicte Alloing et Johanna Classe
Comédie musicale – 12 min 04s – Compagnie Ta Zoa – 2013 – France

Synopsis :
Une balade dansée à travers Dunkerque comme vous ne l’avez jamais vue.
En hommage à un autre film, datant de 1913, « Boulevard du Break » s’amuse à en refaire le parcours un siècle plus tard, le traduisant en une vision Hip-Hop actuelle jusque dans les moindres détails. Y compris ses sauts d’images, traités ici en « bugs ».
Danse hip-hop, références carnavalesques et historiques se mêlent en une vision inédite de Dunkerque, et de son état d’esprit. Une autre manière de découvrir la ville, haute en couleur et portée par ses habitants et l’énergie de sa jeunesse !
Un court-métrage réalisé par la compagnie Ta Zoa, tourné dans le centre-ville de Dunkerque en juin 2013, avec plus de 150 danseurs, figurants, et bénévoles !

No Love Lost de Shekhar Bassi
Fiction – 15 min 45 s – IB Film Ltd. – 2013 – Angleterre

Synopsis:
Un inconnu obsessionnel menace la relation illicite d’un jeune couple.

Interdit- de 16 de Cyrl Monier et Ivy Moni
Fiction – 30 min – Autoproduction –  2012 – France

Synopsis:
Un scénariste en manque d’inspiration ! Un support étonnant, Une histoire déjantée et poétique, Un conte urbain des temps modernes, Et une modeste boite de conserve qui devient plus qu’une nourriture artistique. Bienvenue dans l’univers d’Interdit – de 16 !

Molii de Mourad Boudaoud, Carine May, Yassine Qnia, Hakim Zouhani
Fiction – 14  min – Les films du Worso –  2014 – France

Synopsis :
Steve a la vingtaine bien tassée. Ce soir-là, il doit remplacer son père, gardien de la piscine municipale. Tout se passe comme prévu, jusqu’au moment où le jeune homme entend des bruits inhabituels.

PIANOWORKS de Julien Martorell
Expérimental, clip – 2 min 19 s – Onirim – 2012

Synopsis :
Pianoworks 13 mêle à la fois motion design et prise de vue réelle. Sur une bande son jouée uniquement au piano, quatre danseurs hip-hop évoluent chacun dans une gestuelle propre. Le film illustre le lien fort entre le corps, l’instrument et l’instrumentiste. Les mouvements des danseurs font alors naître une sorte de langage caligraphique réinterprétant les mouvements des danseurs.

NARVALO de Christophe Switzer
Fiction – 18 min – Autoproduction – 2013 – France

Synopsis :
Bouba a cambriolé son ancien patron, l’épicier du quartier qui lui a volé pendant des années de l’argent sur son salaire. Pour le coup il a fait appel à Slim un copain d’enfance un peu Narvalo.

SUR LES POINTES DE L’INDIFFERENCE de Charlotte Audureau
Fiction – 22 min – Autoproduction – 2013 – France

Synopsis :
Sur les pointes de l’indifférence est un film qui danse la liberté. Les chorégraphies prennent place dans des décors urbains originaux qui servent avec légèreté un discours sur la tolérance.
Portés par un texte poétique d’un narrateur face caméra, les danseurs virevoltent vers un avenir plein d’espoir.