Sélection du 16 octobre 2014

Courts Métrages

 

Un Court Tournable (Edition 9)

Lieu: Théâtre Douze
6 Avenue Maurice Ravel, 75012 Paris
Métro: Porte de Vincennes (ligne 1)
Tramway n°3A : Arrêt Montempoivre

Invité d’honneur: Emmanuel Pampuri
Producteur, Réalisateur et fondateur des Machineurs

PROGRAMMATION

Introduction de la soirée avec le court métrage produit par notre invité.

1 – ACTION COMMERCIAL de Pascal Jaubert
Comédie – 10 min 47 s – TRACTOfilm – 2013 – France
Avec Frédéric Gorny et Yannick Mazzilli

Stéphane, vendeur en produits ménagers, pensait que sa journée allait se dérouler convenablement. Malheureusement, il frappe à la mauvaise porte et entre dans la mauvaise maison. Il faut réfléchir vite et bien.

2 – DANKUMBA de Bakary Diallo
Fiction – 12 min – Le Fresnoy studio national des arts contemporain – 2011 – France

Dankumba est un film étrange entre fiction et documentaire qui questionne le visible et l’invisible, la superstition : l’espoir et la peur, le mystère de la croyance.

3 – SHADES OF GRAY de Alexandra Averyanova
Animation – 06 min 18 s – Autoproduction – 2014 – Russie

Début du 20ème siècle. Saint-Pétersbourg. Un garçon et une fille se rencontrent à la gare Tsarskoselsky, mais sont séparés quelques instants plus tard. En grandissant, les deux marchent le long des mêmes rues de Pétersbourg. Cependant, ce n’est que vingt ans plus tard que le lien mystique qui a émergé entre eux durant leur l’enfance, ramène ces jeunes à l’endroit où ils s’étaient rencontrés.

4 – FIN DE SOIREE de Lili Castille et Raphaël Gyrszyn
Fantastique – 12 min – Autoproduction – 2013 – France
Avec Moana Ferré, Scévol Guinot et Olivier Navatta

Après une nuit de bringue fortement arrosée, Anna se réveille. À ses côtés est assis un homme taciturne et inquiétant qu’elle ne connaît pas. Mais en réalité ils sont bien plus proches qu’elle ne le croit…

« Fin de Soirée » est adapté d’une nouvelle de Lili Castille « Bar à Frissons » (éditions du Cygne, 2012).

5 – A L’AUBE de Jerome Panaget
Science fiction – 11 min – Arteo.Films – 2014 – France
Avec: Michel Villano, Denis Gimenez, Sophie Payan, Fernando Scaerese, Jean Vincentelli, Joëlle Dichiara et l’aimable participation de Guillaume Levil.

Lors d’une partie de chasse dominicale, Gabriel s’endort et plonge dans une rêve qui l’entraîne dans une aventure des plus étrange.

6 – HASAKI YA SUDA de Cédric Ido
Conte Fantastique – 24 min – DACP Films / I Do Films – 2011
Avec : Jacky Ido, Cedric Ido, Minman Ma, Ralph Amoussou, Souleymane Djamanka, Kilyan Amable

En 2100 la montée des océans, les vagues de chaleurs et la disparition des zones côtières sont les conséquences des changements climatiques qui se sont abattus sur le monde. Rares sont les terres encore cultivables, capables d’approvisionner du bétail et de nourrir les habitants. L’eau est un bien précieux et la famine est omniprésente. Les premières victimes de ce bouleversement sont les populations du Sud, forcées de quitter leurs terres et de s’exiler vers le Nord. Le monde en guerre est désormais régi par la loi du plus fort et les hommes s’affrontent pour les quelques terrains fertiles qui demeurent. Shandaru, un redoutable guerrier meurtri par la mort de son père, cherche à se venger de Kapkaru, l’assassin de son père. Ce dernier, l’un des hommes les plus puissants de ce monde belliqueux, n’a qu’une seule quête: étendre le domaine de son pouvoir. Wurubenba, un homme aux intentions pures, armé de son seul sabre au pouvoir d’invisibilité, a la ferme volonté de mettre un terme à l’état de guerre permanent. Les trois guerriers vont s’affronter, sabre contre sabre, lors d’un duel décisif: l’un pour le pouvoir, l’autre par soif de vengeance, le dernier pour la paix. Lequel des trois atteindra son but ?

7 – CHAQUE JOUR EST UNE PETITE VIE de Albane Fioretti et Lou-Brice Léonard
Fiction – 27 min 25 – La ville et les champs – – France
Avec Kader Bouallaga, Thérèse Roussel, Albane Fioretti, Frank Ferrari

Une cité au bord de la Méditerranée. Dans une modeste caravane posée au milieu des tours, Rachel, 80 ans, rêve de retourner dans son Algérie natale. Son fils Simon ne veut pas en entendre parler. « Une famille vraiment pourrie ! » dira Stella sa petite fille… Heureusement il y a la bonne humeur de Yazid alias Gino et de tout le quartier…